Japon 2012- Après le déluge/30

L’Isle le 31 janvier: Les 3000 habitants de Kawauchi bientôt de retour chez eux, … s’abriter ou évacuer tel est l’objectif de la révision du système d’alerte au tsunami, … (nhk word)

Les évacués de Kawauchi retourneront chez eux en avril

Le maire d’un village situé à proximité de la centrale nucléaire endommagée Fukushima Dai-ichi a annoncé un calendrier de retour en avril des habitants qui ont évacué.

Mardi, Yuko Endo, maire de Kawauchi, a rencontré Yuhei Sato, gouverneur de Fukushima, pour l’informer du calendrier de la réouverture, en avril prochain, de la mairie, de l’école primaire, du collège et de la crèche dans les lieux où ils se trouvaient avant la catastrophe. 

Ces établissements ont dû fermer après l’accident nucléaire en mars dernier et les quelque 3000 habitants du village ont dû évacuer, Kawauchi faisant partie des zones sinistrées.

En septembre, certaines parties du village ont été déclarées sans danger pour la santé, mais seulement 200 personnes, soit 7 pour cent du total, sont retournées chez elles à cause du chômage et d’un retard dans la décontamination de matériaux radioactifs.

L’accident nucléaire a provoqué l’évacuation totale de 9 municipalités de Fukushima, y compris celle des bâtiments officiels. Kawauchi est la première localité dont les résidents pourront regagner leur domicile.

Révision du système d’alerte au tsunami

L’Agence météorologique du Japon a annoncé de nouvelles directives concernant les alertes aux tsunami après un tremblement de terre.

Elles ont été élaborées par un panel d’experts dans la prévention des tsunamis et des catastrophes qui s’est réuni une dernière fois mardi.

Les directives demandent à l’Agence de simplifier les prévisions sur la hauteur des tsunamis en en ramenant l’échelle de 8 à 5. Ces chiffres correspondent respectivement à une hauteur de 1, 3, 5, 10 et plus de 10 mètres. 

Lorsque la magnitude du séisme n’est pas encore connue, les directives recommandent de donner le signal d’alerte maximal sans indiquer la hauteur du tsunami éventuell.

Ces signaux pourront dire si le tsunami attendu est « gigantesque » ou « important » en ordonnant à la population de s’abriter ou d’évacuer.

Après le puissant séisme qui a frappé le nord-est du Japon le 11 mars dernier, les alertes ont sous-estimé la taille du tsunami.

L’Agence météorologique prévoit d’appliquer les nouvelles directives d’ici la fin de l’année.



Ce contenu a été publié dans Japon 2012. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *